Aux origines de l’A2LB ...

L’école publique connut vers 1965 une fermeture, faute d’un nombre jugé suffisant d’élèves.

Monsieur Henri Bellaud , alors DDEN (délégué départemental de l’éducation nationale), obtint pour les familles désireuses pour leurs enfants, d’un enseignement non confessionnel, qu’ils soient scolarisés à l’école publique des Sorinières et le transport pris en charge par la commune du Bignon.

C’est dans ce contexte que fut décidé la création d’une amicale laïque dont le but premier serait la réouverture d’une école publique au Bignon. Saluons Messieurs Henri Bellaud, Alexandre Jeanneau et Joseph Prou qui en constituèrent le premier bureau.

En 1972, une quinzaine d’enfants du Bignon fréquentaient l’école des Sorinières. Un groupe de parents prit l’initiative de recenser les élèves susceptibles d’être inscrits à l’école publique en cas de réouverture. Ils en dénombrèrent environ 65 à 70.

A l’examen de ces résultats, L’Inspection académique décida la réouverture de l’école avec trois classes pour septembre 1973.

Les deux salles de l’ancienne école des garçons ( l’actuelle bibliothèque et la salle d’informatique) furent rénovées et une construction préfabriquée (qui constitue actuellement les salles de la Brie) fut installée dans la cour arrière.

La rentrée de 1973 s’effectua finalement avec deux classes pour 58 élèves, quelques promesses n’ayant pas été tenues. André Cardinal (directeur), et Michèle Dupuy en furent les premiers enseignants.

Dès septembre 1973, la quasi-totalité des parents d’élèves réunis en Assemblée générale élit un nouveau Conseil d’administration de l’amicale laïque. Le premier bureau qui en fut issu était constitué de :

Jean-Charles Furic (président), André Cardinal (secrétaire), et Michèle Dupuy (trésorière).

A cette époque pionnière, on était naturellement à la fois amicaliste et parent d’élève. L’urgence était l’aide matérielle au bon démarrage de l’école.

C’est ainsi que les parents se mobilisèrent pour aménager la cour arrière des préfabriqués. Pour l’anecdote, lors des terrassements furent découverts plusieurs fusils datant de la guerre 14-18 , soigneusement emballés, très bien conservés,  probablement enterrés là en juin 1940 dans l’intention d’éviter qu’ils ne tombent aux mains des Allemands.

L’amicale organisa également le premier Noël des enfants à la salle Moriceau.

          

L’école connut alors un bel essor en ouvrant l’année suivante une troisième classe avec un effectif global de 80 élèves. La construction préfabriquée s’avéra rapidement insuffisante et la commune décida la construction d’une première tranche de quatre classes.

A partir de 1976, sans abandonner son soutien à l’école , l’amicale s’ouvrit aux activités périscolaires. Pour cela elle loua la salle Moriceau et ouvrit ses premières sections : judo et danse classique.

Depuis, elle s’est développée, est restée fidèle à son statut d’association d’éducation populaire, soutenant l’école publique et promouvant l’idéal laïque.

Michel AUBIN - Jean-Luc BOUYER

 

Comment nous joindre ?


1 Rue du Pré Colas

44140 Le Bignon

Mail : info@a2lb.fr

Et nous suivre aussi sur ...

Téléchargez la gazette A2lb
L'amicaleFaitSaGazetteNovembre2016.pdf
Document Adobe Acrobat [7.0 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© A2lb Amicale Laique Le Bignon